Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 00:52


Episode I : la fête et l’inconnu

Dans la demeure de Boudhab, il y avait une grande réception en l'honneur des amis et des connaissances de la famille. En fait, on fêtait dix années de mariage. Aussi, on est venu pour présenter les meilleurs vœux au couple. Ce dernier, bras dessous et bras dessus, allait de table en table en souhaitant la bienvenue aux uns et remerciant les autres .Tandis que des chuchotements d'admiration et peut-être bien de jalousie marquaient leur passage.
Les amis de monsieur Boudhab étaient nombreux et la plupart étaient des célébrités. Il y avait le professeur Mahraz connus par ses nombreuses recherches et ses inventions dans le domaine de l'agriculture notamment la pomme de mer et le chou-rose .Etait présent aussi, le médecin Fanidi spécialiste dans tous les voies entre autres : urinaires, sanguinaires, publiques et secondaires…sans pourtant oublier la voie lactée et la voie orale. Cependant, son seul vrai exploit : la guérison d'une brebis galeuse en la transformant agneau doux.

Le monde de la littérature était aussi présent : Abou Kassid , le célèbre poète connu par ses mille vers, Tartari , l'écrivain et le romancier dont les œuvres ont été traduites dans toutes les langues y compris l'espéranto et le yiddish, le grand chroniqueur Lafhamat qui abordait tous les sujets sans pourtant atteindre la marge d’ un seul .
Les acteurs ne manquaient pas.Aussi, on remarqua la présence de l’acteur Français John Aimard, le Chinois Jess Wi Ching Wa ,l’Egyptienne Amal Hayaty , l’Américain Brave Type , la Sénégalaise Mamati et bien entendu le talentueux marocain Taleb Maachou.

Dans le monde artistique : la belle chanteuse Kachira connue par sa chanson romantique avis de recherche à vie dans laquelle elle disait
Je te cherche
tu te caches
viens vite !
Sinon, je me fâche
Grâce à cette chanson, elle a eu l'oscar de l'année et deux lascars aux trousses.

Il y avait le célèbre prestidigitateur à la main souple. Actuellement, il est l’assistant d’un dentiste, pour ne pas dire : arracheur de dents.
Pour finir, la célèbre voyante qui prétend voit tout .D'ailleurs dès que vous lui parlez, elle vous dit : je vois, je vois

Chose surprenante, l'inspecteur Boukal était parmi les convives. Il n'était pas en mission ; mais il se trouve que sa femme est la cousine de madame Boudhab et comme elle était un cordon bleu de la cuisine marocaine, on n'avait pensé que son aide ne serait pas de refus. D’ailleurs, elle avait préparé presque tous les plats de la fête , exceptes ceux qui contenaient du sucre ou du sel. Pour vous dire combien sa présence était nécessaire
Donc tout se déroulait bien et à merveille. Ah, j''ai oublié de vous dire qu'on se trouvé dans le superbe jardin de la villa et qu'il y avait à peu près une vingtaine de tables couvertes par des parasols excentriques; ce qui donnait à l'endroit une atmosphère de carnaval.
On était heureux comme un bébé. Aussi, on s'amusait comme des fous, on riait comme des bossus, on mangeait comme des affamés et on buvait comme des trous.

Madame Boudhab était vraiment ravissante ce jour. Elle s'était habillée comme une reine .Avec sa taille de guêpe, elle donnait l'impression à son entourage qu'elle était loin d'avoir ses trente ans. Elle se déplaçait d'un pas souple et léger entre les convives, tout comme un papillon d’une rose à l’autre .Vraiment, elle était l'héroïne de la fête
Son mari, lui était quelqu’un qu'on voudrait bien avoir son poids s'il était en or. Il avait mis son costume à rayures qui lui donnait l'impression d'un zèbre femelle enceinte de dix mois. Cependant, il se déplaçait comme un taureau .Heureusement que sa demie le maintenait en laisse, sinon il aurait bien fait des malheurs .Non, rassurez-vous:il n'avait pas bu d'alcool ; mais le Malheureux a sifflé par ignorance, voire insouciance une bouteille de sirop .Notez qu'il était enrhumé et son médecin traitant lui avait prescrit deux cuillerées trois fois par jour; et lui intelligent comme il était il avait pensé prendre les trois doses en un seul coup. Comme ça, son seul souci serait l'accueil de ses invités. Alors, il a vidé le contenu d'un seul trait .Quand sa femme l'avait trouvé, il était entrain de fou de rire. Bien entendu, il était trop tard pour l'emmener aux urgences et puis les invités étaient déjà dans la demeure.
L'épouse dévouée lui a fait boire du café noir .Ainsi, le débauché s'est à moitié dessaoulé.
Hormis ce cas d'ivresse accidentelle, monsieur Boudhab était un riche homme d'affaires ; quelqu'un de sérieux, de serviable et de brave. Malgré sa corpulence, il était aussi doux qu'un agneau et ne tuait pas une mouche même si elle mettait ses pattes dans son assiette. Tout simplement, il l'écrasait entre deux bouchées de pain sans s’apercevoir de sa présence.
A un moment, une des servantes s'approcha du couple et chuchota à l'oreille de madame qu'un vieil homme demandait à la voir. Celle-ci par un geste lui fit savoir de dire à l'intrus que c'était à lui de se faire voir ailleurs. La servante obtempéra, mais revint aussitôt :
_ Qu'est-ce qu'il y a encore? Tu ne vois pas que je suis occupée
_ Mais madame, le monsieur insiste pour vous parler
Madame Boudhab réfléchit quelques secondes. Puis :
_ A -t-il dit son nom ?
_ Oui madame; il s'appelle Maazouz

_ Ce nom ne me dit rien qui vaille
Bon , dis-lui que j'arrive !
Pendant ce temps, monsieur Boudhab se rua vers quelques uns de ses anciens amis .Ces derniers l'accueillirent à bras ouverts.
Quant à madame Boudhab, elle s'approcha du seuil de la porte. Elle ne vit personne. Elle regarda aux alentours : une voiture qui démarrait attira son attention, puis les miaulements de deux chats qui se disputaient une proie (sûrement une tête de poulet).A part cela, rien d'anormal. Elle s'apprêtait à rebrousser chemin quand elle entendit comme un chuchotement :
_ Malika! je suis là .Ne t'en vas pas
Elle se retourna brusquement et ne manqua pas de crier :
Ah, mon Dieu


A suivre dans trois jours

Partager cet article

Repost 0
Published by Houmidi59 - dans Sére policière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens