Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:35


 


Intrigue policière : la femme mystérieuse

Episode XIV









Partie 1 : Résultats des analyses



Au commissariat, l’inspecteur Halabi reçut le rapport des dernières analyses. Il les lut à la hâte. En ce moment là, l’inspecteur Slaoui fit son entrée :

_ Quoi de neuf ? Lança-t-il en guise de salut

_ Beaucoup de chose, mon cher, rétorqua Aïssam

Pour les empreintes relevées sur le peigne ce sont celles de Oualid Hamdi

Donc, c’est lui l’assassin de Hicham Elouafi

Reste : qui l’a tué ?

_ C’est évident, déclara Rachid .Ce ne peut être que le troisième amant

_ Or, ajouta l’inspecteur Halabi, cet amant on a déjà son signalement et même ses noms

_ Alors, proposa l’inspecteur Slaoui, il faut lancer un appel à tous les districts de police pour le trouver coûte que coûte

L’inspecteur Halabi approuva l’idée. Aussitôt, il sonna le brigadier Hazim et le pria de diffuser le signalement de l’homme chauve à l’imperméable en vue de sa capture.

Il y avait aussi des informations intéressantes relatives aux différentes expertises faites par les hommes du laboratoire scientifiques. On peut citer les empreintes relevées dans le salon de coiffure .Après plusieurs identifications, l’une d’elles appartenait à l’homme chauve .Ce qui indique qu’il avait une main dans le dernier meurtre.

_ Donc, conclut Halabi, l’affaire est presque réglée. Ce n’est qu’une affaire de temps

Bon, il est tard ; je vais aller me coucher à demain, mon vieux




Partie 2 : Visite chez le directeur





Le lendemain matin, l’inspecteur Halabi se dirigea vers la demeure des Sedrati. Ce fut la servante qui l’accueillit au seuil de la porte :

_ Bonjour inspecteur, l’apostropha-t-elle.Monsieur Sedrati est entrain de boire son café et il vous attend.

En effet, dans le salon, le directeur téléphonait .Quand il vit l’inspecteur, par un geste de sa main, il l’invita à s’asseoir ; puis, il dit à son interlocuteur du téléphone :

_ Surtout, essayez de le retenir jusqu’à mon arrivée. Je serai là dans moins d’une demie heure

Et il raccrocha

_ Excusez-moi inspecteur !

Puis :

_ Voudriez-vous un peu de café ?

_ Non, merci ; je viens juste de prendre mon petit déjeuner

Monsieur Sedrati se versa une seconde tasse de café au lait ; puis, s’assit à son tour sur le canapé :

_ Que puis-je faire pour vous, inspecteur ?

_ Au début, je dois vous annoncer que l’homme que vous avez aperçu dans la chambre est mort. Juste deux heures ou un peu plus, on l’a trouvé un couteau planté dans le dos .

Le lendemain matin, par un appel anonyme, on a su l’auteur du second crime : un coiffeur que vous connaissez très bien

_ Oualid Hamdi, s’exclama le directeur

_ C’est juste …mais, lui aussi vient de trouver la mort cette nuit : on lui a versé du poison dans son verre de jus

Là aussi , on a un suspect pour le moment il est en fuite ; mais tôt ou tard , on va lui mettre la main dessus.

Après un bref silence, l’inspecteur reprit :

_ Dites-moi, monsieur Sedrati, ces derniers jours n’avez-vous pas reçu des visites soit chez vous ou à la banque ?

Le directeur réfléchit longuement :

_ Non pas que je sache ; mais…..

_ Mais, quoi ? S’interrogea l’inspecteur Aïssam

_ Ce matin, on me fit savoir qu’un étrange homme veut me parler à tout prix

L’inspecteur sursauta :

_ De quoi a-t-il l’air ?

_ D’après mon secrétaire, c’est un grand homme avec de longues moustaches , vêtu d’un imperméable …

_ Monsieur le directeur , l’interrompit Aïssam ; dites-moi ou est-il ?

_ Il est entrain de m’attendre dans mon bureau .D’ailleurs quand vous êtes entré, on me parlait de lui au téléphone

_ Monsieur le directeur, l’homme qui vous attend est le meurtrier du coiffeur

Soudain, monsieur Sedrati devint tout pale :

_ Non, non cria-t-il, je n’irai pas à la banque

L’inspecteur essaya de le calmer :

_ Rassurez-vous ! Vous serez protégé et je peux vous assurer que rien ne pourra vous arriver.

Il faut le prendre la main dans le sac. Pour cela , votre aide nous est indispensable

Allez, monsieur, soyez courageux et accomplissez ce devoir .Ainsi votre femme reposera en paix

_ D’accord, s’encouragea le banquier ; mais, ne me perdez pas de vue !







Partager cet article

Repost 0
Published by Houmidi59 - dans Sére policière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens