Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:38

 


Intrigue policière : la femme mystérieuse

Episode XV


Partie 1 :négociation à la banque




Monsieur Sedrati entra dans la banque .Il paraissait calme .Cependant, il ne manqua pas de regarder autour de lui à maintes reprises. Aussitôt, l’un des agents de la banque s’approcha de lui :

_ Monsieur le directeur, un étrange personnage tient absolument à vous voir .Il faut prévenir la police

_ Non pas la peine, rétorqua celui-ci. Je vais d’abord savoir ses intentions ; mais vous, tenez vous prêts ! J’aurai peut-être besoin de votre aide.

Puis, il pénétra dans son bureau .L’homme à l’imperméable était assis sur le fauteuil des visiteurs .Il fumait un mégot qu’il écrasa en voyant le directeur de la banque entrer :

_ Excusez-moi, dit il ; je ne m’attendais pas à vous voir aussi vite

Monsieur Sedrati le dévisagea longuement :

_ A qui ai-je l’honneur de cette visite ? Déclara-t-il sans ambages

Le visiteur ricana et tout en se relevant, il dit :

_ Monsieur le directeur, ne jouez pas ce jeu avec moi ! Je suis venu pour toucher mon salaire

_ Quel salaire ! S’interrogea le banquier

_ Allons, allons ! On dirait que votre mémoire vous joue des tours

_ Mais, je ne comprends rien .Qu’est-ce que vous êtes entrain d’insinuer ?

_ Je vous ai rendu un fier service, non ?

_ Quel service ?

_ Bon, je m’explique : D’abord, je vous ai débarrassé de votre femme !

_ Ah, c’est vous qui avez assassiné ma femme !

Salaud, pourriture …

_ Attention pas de gros mot .Mais détrompez-vous : celui qui a tué votre femme est l’un de ses amants que vous êtes loin de connaître

_ Je vous interdis de parler de la sorte de ma femme

L’homme à l’imperméable sortit de sa poche un pistolet qu’il braqua vers monsieur Sedrati :

_ Pas un cri ou un mot, sinon ce sera votre fin.

Pour commencer, asseyez-vous et écoutez attentivement ce que je vais vous dire

Comme je viens de vous dire : votre femme est morte, son assassin aussi et l’assassin de ce dernier .Enfin de compte votre gendre est le dernier de la liste des morts.

Voilà ce qui va se passer après : la police fera son enquête sur la mort de Oualid Hamdi .Tôt ou tard, elle découvrira que vous et le défunt, vous ne vous entendiez pas bien et que vous n’avez jamais caché votre antipathie pour lui.

Donc, vous serez le suspect numéro un par excellence

Le directeur de la banque semblait réfléchir un moment ; puis :

_ D’accord, vous avez raison .Alors, dites-moi qu’est-ce que vous me proposez ?

_ Mais acheter mon silence ; parce que voyez-vous, je peux brouiller les pistes ; sinon faciliter votre culpabilité

_ Quel est votre prix ?

_ Voilà qui est bien parlé !

Et d’ajouter : rassurez-vous je ne suis pas quelqu’un de trop cupide.

Ok, donnez-moi quarante mille dirhams et je vous promets que je disparaitrai de votre vue à tout jamais.

Monsieur Sedrati accepta l’offre de son interlocuteur en hochant la tête .Aussi, il le pria de lui donner juste vingt quatre heures de délai pour réunir la somme.

_ D’accord, conclut le maitre chanteur ; rendez-vous demain à six heures du soir à la sortie de la ville près du pont de oued Isly .

Mais, attention, venez tout seul !

Sur ce, il sortit du bureau et quitta les lieux. Aussitôt, le directeur de la banque téléphona à l’inspecteur Halabi :

_ Il va sortir d’un moment à l’autre

Puis, il raccrocha




Partie 2: filature exprès







A une vingtaine de mètre du siège de la banque, un homme était entrain de savourer un café .Quand il vit l’homme à l’imperméable sortir de la banque, il lui donna une centaine de mètres d’écart pour le suivre sans se faire remarquer.

L’homme aux moustaches longues se dirigea tout droit ,puis emprunta une ruelle et monta dans voiture.

Aussitôt, le détective privé sonna son chef :

_ Allo chef ! ça y est il est monté dans une voiture : une Renault 19 de couleur bleue foncée ; il va prendre le boulevard Tarik Bnou Ziad

Juste après, l’inspecteur téléphona à son collègue :

_ Allo Rachid, mets le moteur en marche ! D’ici peu une voiture R19 bleue foncée va passer près de toi .Suis-la de près sans la perdre de vue.

Quelques instants après, l’inspecteur Slaoui remarqua la voiture en question se diriger tout droit ; puis tourner à droite en longeant le boulevard de la résistance .Trois cents mètres après, la voiture s’arrêta devant un bâtiment .Dés que l’homme entra , l’inspecteur s’approcha de la construction pour noter l’adresse :immeuble Saada .A l’entrée , il y avait des boites aux lettres sur lesquelles étaient écrits les noms et prénoms des locataires .En les parcourant , l’inspecteur s’exclama : ça alors!0 !






Partager cet article

Repost 0
Published by Houmidi59 - dans Sére policière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens