Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 14:53


Episode III : les déclarations de monsieur Sedrati




Tout en buvant sa tasse de café, monsieur Sedrati fit ses premières déclarations :
_ « Je suis rentré chez moi vers six heures du soir. Juste quelques minutes après, ma femme accompagnée de notre fille Nisrine rentrent à leur tour. C’est alors que Siham me dit que nous sommes invités à une cérémonie de mariage de la fille de son oncle.
L’inspecteur Rachid Slaoui l’interrompit net :
_ « S’il vous plait, monsieur Sedrati, donnez-nous le nom complet de la mariée, ainsi que son adresse et le lieu de la cérémonie
Le propriétaire de la maison récita sans équivoque :
_ « La cousine de mon épouse s’appelle : Ahlam Hamdi ; son adresse : immeuble Saada, appartement 13 au deuxième étage. Pour la cérémonie, elle devra avoir lieu dans la salle des fêtes du quartier Almassira.
L’inspecteur prit note de ces informations. Puis :
_ « Dites-moi monsieur Sedrati, comment sont les rapports entre vous et votre femme ?
_ Nous nous entendons bien ma femme et moi .C’est vrai qu’il arrive qu’on se dispute comme tous les ménages, mais rien d’important qui incite à garder des rancunes.
_ « Donc, reprit l’inspecteur Halabi, votre épouse vous fait part du mariage de sa cousine .En ce moment là, quelle a été votre réaction ?
_ « Vous imaginez bien que j’allais refuser. Non, messieurs, vous vous trompez : Ahlam, je la connais depuis ses premiers bancs de l’école et c’est une grande joie sans limite de la voir mariée
L’inspecteur Rachid intervint à son tour :
_ « Depuis quand êtes-vous mariés ?
_ Dans une semaine nous fêterons nos dix années de mariage.
Cela ne fit qu’étonner l’inspecteur Halabi :
_ Dix ans ! Moi je vous aurais donné cinq bonnes années ou six à la rigueur
_ Ah, vous faites allusion à ma fille Nisrine
_ Oui, approuva-t-il .C’est votre seule fille unique ; n’est-ce pas ?
_ Non, j’avais une autre fille Nihad, morte subitement dans un accident de route lors d’une excursion organisée par son école.
_ Navré de vous faire revivre le décès de votre pupille.
_ Non, non …..D’ailleurs, j’ai toujours pensé à elle.
Tenez, ajouta-t-il, demain, elle aurait eu ses neuf ans.
Après quelques instants laissés à monsieur Sedrati pour évoquer les souvenirs de sa fille, il reprit tout en essuyant quelques gouttes de larmes :
_ J’ai aussitôt dit à Siham : pour une bonne nouvelle, c’en est vraiment une !
Cependant, je n’ai pas manqué de lui reprocher : et le cadeau ? Comment allons-nous faire ? Tu vois bien qu’il est presque huit heures du soir !
Pas de soucis à se faire m’a-t-elle répondu en souriant, le voilà !
Et de me montrer un grand paquet enveloppé dans du papier en fleur.
Tant mieux, j’ai conclu.
Avant de monter dans sa chambre, ma femme me dit que nous devons laisser Nisrine à la maison et puisqu’il y a la bonne, elle va veiller sur elle
Puis, elle est montée pour prendre une douche et se changer.
Normalement, on devait sortir vers dix heures.
_ Alors, intervint l’inspecteur, pendant l’absence de votre femme, qu’est-ce que vous avez fait ?
_ J’ai d’abord mangé un sandwich que j’ai préparé à la cuisine ; puis, j’ai regardé la télé un certain temps .Comme Siham a un peu tardé pour descendre, j’ai envoyé notre bonne servante Hayat pour la chercher
Tout à coup, j’ai entendu un cri.
_ Quel cri ?
_ un cri presque inaudible et indescriptible .Alors, j’ai monté rapidement les escaliers .Sur le seuil de la porte, Hayat est étendue sur le sol et à l’intérieur mon épouse est dans la même position
_ J’espère que vous n’avez touché à rien, avertit l’inspecteur Halabi
_ Soyez-sans crainte ; je me suis contenté de regarder
Et d’ajouter :
_ Il y a un détail qui va vous intéresser : quand je suis entré dans la chambre, les volets de la fenêtre sont grands ouverts et derrière le rideau, j’ai aperçu une forme humaine.
Monsieur Sedrati leur donna un petit compte rendu de ce qui était arrivé et conclut :
_ Je crois qu’il s’est blessé en tombant.
Tout en notant ces déclarations, l’inspecteur Rachid Slaoui lança :
_ Dites-moi monsieur Sedrati, soupçonnez-vous quelqu’un ?
_ Avez-vous des ennemis ? Ajouta l’inspecteur Aïssam Halabi
_ Non, pas du tout : je ne soupçonne personne et je ne crois pas avoir des ennemis .J’ai toujours été quelqu’un de pacifiste.
_ C’est bon, consentit l’inspecteur Halabi.
Et d’ajouter :
_ Une dernière chose qu’on a omis de vous poser : votre profession ?
_ Je suis directeur d’une banque.
_ D’accord monsieur le directeur .Ce sera tout pour l’instant. Demain, l’inspecteur Rachid vous posera des questions au sujet de votre épouse .Allez vous coucher ; on voit bien que vous allez vous écrouler d’un moment à l’autre.
_ C’est vrai, avoua-t-il.
Puis, il monta les escaliers à petits pas tout en se maintenant par la barre de fer.
Les deux inspecteurs le regardèrent un instant :
_ Tu crois que c’est lui l’assassin de sa femme, ironisa Rachid
Halabi tapa sur l’épaule de son collègue :
_ Tu plaisantes, celui-là est incapable de tuer une mouche.
Non, non ! Il est loin d’être l’assassin que nous cherchons.
Puis à son ami :
_ Va nous chercher cette bonne !
_ Mais, elle est sûrement au lit !
_ Détrompe-toi : toutes les bonnes écoutent aux portes .Elle est sûrement dans la cuisine .N’oublie pas de lui demander de nous préparer deux sandwichs ; moi j’ai une faim de loup.
_ Non, merci, je n’ai pas d’appétit.
_ Alors, tant mieux pour moi. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Houmidi59 - dans Sére policière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens