Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 19:37


Au deuxième étage du commissariat, l’inspecteur Eddahbi était entrain d’interroger Hayat, tandis qu’un adjoint tapait à la machine les réponses de cette dernière :
_ Nom et prénom ?
_ Hayat Benhoud
_ Date de naissance ?
_ 2 février 1985
_ Lieu de naissance ?
_ Meknès
_ Depuis quand êtes-vous au service des Sedrati ?
_ Depuis 2005
_ De quoi consiste votre travail ?
_ Au début, j’accompagnais madame dans ses déplacements lorsqu’elle était enceinte. Après la naissance de Nisrine, je m’occupe de la fille et je fais le ménage.
_ Est-ce que vous habitez chez la famille Sedrati ?
_ Oui, et j’ai une chambre juxtaposée avec celle de Nisrine.
_ Avez-vous des soirées libres pour visiter votre famille ?
_ Non, je n’en ai pas ; d’ailleurs, ma famille habite à Meknès. Une fois tous les deux mois, mon père me rend visite.
_ A propos de madame Sedrati, est-ce qu’elle avait un emploi ?
_ Non, mais elle sortait presque tous les jours.
_ Pouvez-vous nous préciser ou elle allait ?
_ Au début, quand je l’accompagnais, elle allait à la clinique, puis au coiffeur, ensuite au super marché pour faire des courses. Après, je n’ai aucune idée au sujet de ses déplacements.
_ Est-ce qu’elle recevait des visites ?
_ Oui, quelques fois
_ Est-ce les mêmes personnes ?
_ Non, pas forcément ; mais…
_ Mais, quoi ?
_ Il y avait quelqu’un qui lui rendait visite assez souvent ; je dirai au moins deux fois par semaine.
_ Qui était-ce ?
_ Il était assez grand, chauve et portait des lunettes.
_ Comment s’appelle-t-il ?
_ Je crois qu’un jour elle lui a dit : Hicham
_ En êtes-vous sûr ?
_ Certaine !
_ Et le nom de famille, ça ne serait pas par hasard Elouafi ?
_ Je ne sais pas
Dites-moi : cet homme lui rendait visite en présence de monsieur Sedrati ?
La bonne réfléchit quelques instants :
_ Non, jamais .Il lui rendait souvent visite tout juste quand monsieur allait à la banque.
_ Donc, ils ne se sont jamais croisés.


_ Oui, approuva Hayat
En ce moment là, l’inspecteur Halabi fit son entrée :
_ Bonjour Hayat, l’apostropha –t-il, je vois que vous êtes ponctuelle.
Puis, il s’approcha du rédacteur pour lire la déposition de la servante ; tandis que l’inspecteur Eddahbi poursuivit son interrogatoire :
_ Si je vous montre une photo, pouvez reconnaître si c’est le visiteur de madame ?
La bonne consentit par un hochement de tête.
Juste un simple regard lui suffit pour crier tout haut :
_ C’est lui, Hicham !
L’inspecteur Halabi accourut vers elle :
_ En êtes-vous sûre ?
_ Comme je vous vois.
_ Merci, Hayat
A présent, nous allons éclaircir certains points : Est-ce que madame allait chez le même coiffeur ?
_ Oui, il est juste à une centaine de mètres de la villa
_ Bien entendu, ajouta Halabi, vous le connaissez !
_ Qui ?
_ Le coiffeur
_ Oui, c’est le cousin de madame .
_ Et il s’appelle ?
_ Oualid Hamdi
_ Est-il marié ?
_ Non !
_ Quel âge a –t-il ?
La bonne fit manipuler ses doigts et dit :
_ Quarante huit ans
_ Oh la la ! s’exclama l’inspecteur Aïssam, serait-ce l’amant de madame ?
Hayat regarda son interlocuteur avec admiration et ne manqua pas de révéler qu’il avait tout à fait raison. Et d’ajouter :
_ Ecoutez inspecteur si vous me promettez que cela ne sera pas écrit dans ma déclaration, je vous dirai tout.
_ Ok, c’est parti
Puis à l’inspecteur Eddahbi : dites à votre adjoint de ne rien taper jusqu’à nouvel ordre !
On vous écoute, mademoiselle Hayat
Cette dernière dit aussitôt : pour être franc avec vous, j’étais sa confidente …enfin pour ce qui concerne cette relation .
_ Que vous confiait-elle au juste ?
_ Elle s’échangeait des lettres avec le coiffeur .
_ Et bien entendu, vous étiez le facteur !
_ Hum
_ Vous avez sûrement lu le contenu de quelques lettres !
La bonne baissa son regard, l’air gêné.
_ Peut-être que c’est un vilain défaut de fourrer son nez dans les affaires des autres ; mais il y a des fois, ça peut aider à découvrir la vérité.
Alors, de quoi ils se parlaient ?
_ Il ne cessait de lui dire qu’il l’aimait et qu’il voudrait l’épouser.
_ Lui ? Et elle, que répondait-elle ?
_ Que c’était impossible pour le moment .
_ Quoi d’autres a part ce jeu de Roméo et Juliette ?
_ Je ne comprends pas, avoua-t-elle

Ne parlaient-ils pas d’héritage par exemple ou d’une escapade tous les deux dans une île déserte
La servante s’écria aussitôt :
_ Vous m’épatez de plus en plus monsieur l’inspecteur ! C’est vrai, ils parlaient un peu de ça .
Tenez, j’ai gardé une lettre de Oualid que je m’apprêtais à lui remettre la veille de son assassinat.
_ Pourquoi ne l’avez-vous pas fait ?
Hayat hésita avant de vociférer ces quelques mots :
_ C’était les ordres de madame : je ne devais lui remettre les messages de son amant que si nous serions seules à seule
_ Bien entendu, il y a Nisrine.
_ C’est ça ,avoua-t-elle .
_ Vous l’avez lue ?
_ Non, pas encore ; je vous le jure !
_ D’accord, conclut l’inspecteur, tout à l’heure, je viendrai vous voir à la villa et vous me la remettez.
_ Allez, venez signer votre déposition, l’invita l’inspecteur Eddahbi.
Sur ce, la servante quitta les lieux ; tandis que Halabi sonna le brigadier en faction devant la porte :
_ Allo, ici Halabi, une femme va sortir du commissariat d’un moment à l’autre ; faites-la suivre par l’un de nos gars et qu’il veille bien à ne pas la perdre de vue .
Puis, il raccrocha.
Quelques minutes après, l’inspecteur Aïssam monta dans sa voiture : direction la morgue

Partager cet article

Repost 0
Published by Houmidi59 - dans Sére policière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens