Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 17:27
 
Dans le bureau de Red1.m, l'inspecteur lit la déposition de Kouider Bouchareb

Ma première rencontre avec Moha Moun remonte à près de deux ans. Nous nous sommes rencontrés à Rabat. Comme nous sommes du même patelin, on a vite fini par se lier connaissance. Donc, je l'ai visité dans sa fabrique .En ce temps là, les affaires ne marchaient pas bien pour lui ; d'ailleurs moi même, j'avais des problèmes financiers avec la banque. C'est alors que je lui ai proposé de lui vendre des souliers et des bottes pour femmes exportés de l'étranger .Bien sûr, je ne voulais pas lui relever mes sources. Aussi, je lui ai dit que c'était un "vacancier" qui vient de temps en temps au Maroc avec quelques dizaines de chaussures qu'il me vend à prix bas
L'homme d'affaire a accepté le marché tout de suite
Donc, les affaires marchaient bien jusqu'au jour ou il m'a rencontré en compagnie de ma sœur Malika .Je la lui ai présenté comme ma cousine .D'ailleurs, comme je vous l'avais dit auparavant, c'est ma demie sœur et en plus elle ne porte pas mon nom de famille.
Deux jours après, ils se sont rencontrés à mon insu et depuis leur liaison est devenue si solide qu'ils avaient décidé de se marier
Pour ne rien vous cacher, ce n'était pas ça qui me préoccupait .Au contraire l'idée de voir ma sœur se marier avec un homme d'affaires me plaisait. La vérité, ma sœur qui était au courant de mes affaires a divulgué mes secrets à Moun .Ce dernier a vite détourné l'idée du mariage par celle de passer avec elle d'agréables moments tout en profitant des bonnes nouvelles qu'elle lui apportait.
Un jour, elle l'emmène directement au dépôt ou je stocke les chaussures et il découvre que dans les chaussures il y a de la drogue
Alors, il prend une grande quantité pour la vendre .Quand , j'ai remarqué la chose dans mon dépôt, tout de suite j'ai réalisé que ce ne peut être que lui. Je suis allé le voir à sa fabrique .D'abord , il a nié , après , il a fini par avouer puis me dire qu'il veut un pourcentage de ce que je vend, et ce pourcentage ne devra pas être moins de 30 pour cent.
J'ai accepté à la seule condition de financer l'opération d'achat de la drogue. Alors on a conclu le marché entre nous .Plus tard, j'ai fait la connaissance de Brahim Chahma qui est devenu mon intermédiaire avec les vendeurs de la drogue ..seulement Brahim Chahma a pris connaissance de la liaison qui existe entre ma sœur et Moun.
Alors, il a manigancé un coup pour faire venir Issam chez Malika
Bien entendu, le jeune homme sous le coup de la colère a tué ma sœur .Lui, Brahim, les attendait en prenant des photos de l’assassinat.
Il a ensuite contacté le fils de Moun pour le faire chanter .
Malheureusement moi, quand j'ai trouvé ma sœur morte , j'ai tout de suite pensé que ça ne pouvait être que Moha Moun.Je lui ai rendu visite , mais il essayait de m'éviter .Ce qui m'a encore confirmé que c'était lui le tueur .Donc, après plusieurs observations, j'ai fini par constater que la femme de ménage lui apporte toujours une tasse de café avant la sieste .Je suis entré dans la cuisine en cachette .Sans qu'elle m'aperçoit , je fais diluer le somnifère dans la tasse et je saute par la fenêtre pour me cacher ,en attendant que Moha s'endorme
Ainsi, je me précipite vers sa chambre pour l'étrangler ; malheureusement , il s'est réveillé en sursaut ,; il m'a attrapé par la veste ; mais j'ai continué de lui serrer le coup jusqu'à l'étouffement final;Et c'est là que l'idée m'est venue de lui mettre le bouton de la veste dans sa main; puis je suis sorti par la fenêtre
Boukmakh interrompit sa lecture et toisa Bouchareb Du regard avant de dire:
_" Comment as-tu eu ce bouton ?
Bouchareb releva sa tête ; elle était si amochée qu'on ne pouvait l'identifier .Quant à ses dents , il en avait perdu une dizaine. C’était certain, il n'avait plus besoin d'aller voir le dentiste ! Cependant ,il articula d'une voix faible : _" un soir , je l'ai empoigné par la veste ; aussitôt, un des boutons de la veste m'est resté dans la main .Sans me rendre compte , je l'ai mis dans ma poche
Boukmakh hocha la tête un moment , puis reprit :
_ Tu voulais donc lui faire porter le chapeau ; n'est-ce pas ? 

_ Oui, dit-il."
L'inspecteur termina sa lecture

Je crois que personne ne m'a vu , conclut Kouider

_" Non, tu te trompes, un gosse t'a vu roder dans les parages , lui dit Boukmakh ; je savais bien que tu avais une main dans ce meurtre."
Puis, il appela Red1.m:
_" emmène le voir son compère qui moisit déjà dans l'une de nos cellules cinq étoiles dans l'attente d'être jugés par les crimes qu'ils ont commis."



Fin de l'intrigue

 







Partager cet article

Repost 0
Published by Houmidi59 - dans Sére policière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens