Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 18:19


Un soir, Yassine rentre de l’école. Comme il a faim, il va directement à la cuisine. Il ouvre le réfrigérateur et reste bouche bée : il n’y a plus rien à manger ! On dirait que quelqu’un est passé par là ; sûrement un boulimique. Yassine appelle sa sœur :
-« Iness ! Où es tu ?
Personne ne répond. Aussi, il se dirige vers la chambre de sa sœur. Celle-ci est grande ouverte et un grand désordre y règne .Pas de doute se dit Yassine, quelque chose est arrivé dans la maison .Soudain, il entend un bruit qui provient de la chambre de ses parents .Il y court prompt comme l’éclair .L’intérieur de la chambre semble normal. Yassine s’avance lentement. Il s’approche du lit et se penche pour regarder en bas .Quelle est grande sa surprise quand il aperçoit une sorte de boule noir qui se déplace rapidement .Il la suit de son regard sans pourtant l’identifier.
Yassine est maintenant sûr et certain que quelque chose de grave vient d’arriver .La seule chose à faire est d’appeler la police. Donc, il compose le numéro 19 .Aussitôt, une voix rauque lui répond :
-« Ici le commissariat, que puis-je faire pour vous ?
_ Bonsoir monsieur : je viens de rentrer à la maison et il n’y a personne et j’ai peur.
_ Allons, petit, sois calme ; d’ici peu tes parents vont rentrer du travail .
_ Mais monsieur, les chambres sont en désordre.
_ Bien sûr, sourit l’agent de police C’est la preuve que la bonne n’est pas passée.
Soudain, Yassine interrompt la communication en laissant le combiné du téléphone sur la commode et sort rapidement de la maison.
Mais oui, crie-t-il, c’est la bonne qui va tout m’expliquer !
Heureusement pour lui, il connait ou elle habite.
Arrivé chez elle, il contourne la maison ; puis observe la demeure tout en se cachant derrière un arbre. C’est une judicieuse initiative de sa part. Aussitôt, la bonne sort de la maison en tenant un grand sac à la main .Yassine s’exclame :
_ « Mais c’est le sac de maman !
Il la laisse s ‘éloigner et la suit de loin pour ne pas éveiller ses soupçons. Bientôt, elle entre dans un magasin. Yassine observe tous ses gestes à travers la vitre. Il la voit négocier avec le marchand. Ce dernier prend le sac et lui remet un billet bleu qui équivaut à deux cents dirhams.
Pas de temps à perdre, il faut alerter mon père qui travaille dans les alentours. De ce pas, Yassine entre dans un immeuble et prend l’ascenseur pour le cinquième étage. Malheureusement pour lui, son paternel est en mission quelque part en ville. Il décide donc de revenir chez lui ; peut-être bien que sa mère sera de retour, sinon, il trouvera bien sa sœur entrain de l’attendre près de la porte.
Arrivé à la maison, il remarque la présence d’une voiture noire qui vient de stopper juste devant la porte. Une femme y descend : c’est la bonne. Elle regarde à droite puis à gauche et pénètre dans la demeure .Juste quelques secondes après, un homme de fortes corpulence la rejoint. Yassine attend juste quelques secondes pour les rejoindre. D’abord, il sort les clés, puis il ferme la porte à double tour .Sur ce, il s’approche d’un téléphone public pour alerter la police. Heureusement pour lui, un inspecteur, ami de son père, le reconnait. Aussi, il lui promet d’être chez lui dans moins de cinq minutes.
En effet, d’ici peu, on entend la sirène d’une voiture de police s’arrêter tout près du garçon .L ‘ami de son père s’approche de lui :
_ « Alors mon petit, lui dit-il en guise de salut, où sont les intrus ?
_ Entrez et vous verrez par vous-même, les invita-t-il
Et d’ajouter :
_ S’il vous plait entrez tout doucement ; comme ça vous les surprendrez !
Les policiers ne se le font pas dire deux fois. Aussi, armés de leurs pistolets, ils pénètrent à l’intérieur prêt à toute surprise. Quelle est grande leur surprise quand ils trouvent une femme en compagnie d’un homme entrain de remplir des sacs de plastic par les objets de la maison. Les deux voleurs semblent surpris. L’inspecteur Mourad s’approche d’eux en ricanant :
_ Excusez-moi de vous avoir dérangé ; je ne faisais que passer
Et de continuer :
_ Mais qu’est-ce que vous êtes entrain de manigancer ?
Aussitôt, le petit garçon entre et dit tout haut :
_ Monsieur l’inspecteur : c’est la bonne et son complice ; mais je le reconnais ; c’est à lui qu’elle venait de vendre le sac de maman !
Pour toute réponse, l’agent de police dit à ses coéquipiers :
_Allez, embarquez-moi ces deux lascars !
Puis se retournant vers Yassine :
_Dis-moi petit, tu connais l’endroit où tu as vu cet homme ?
_ Bien sûr, répond Yassine sans ambages ; je vous conduirai là-bas les yeux fermés.
_ Allons-y conclut l’inspecteur de police.
En ce moment là, un homme bien vêtu entre dans la chambre. Yassine se lance vers lui en criant :
_ Papa, la bonne est une vraie voleuse et elle a sûrement kidnappé ma sœur Iness
_ Non, détrompe-toi lui répond une voix féminine.
_ Oh, maman ! S’exclame-t-il en se retournant vers sa mère.
Puis, il court vers sa sœur pour l’embrasser.
_Allez, mon petit, emmène-nous vite au repaire des bandits ! L’incite l’inspecteur de police.
Avant de quitter les parents de Yassine, ce dernier leur dit :
_ « Votre fils est vrai détective privé. Grâce à lui, on va mettre fin aux activités d’une bande de receleurs qui nous ont donné beaucoup de fil à retordre.
_ Tu vois papa, s’exclame le petit détective privé, moi aussi si j’ai réussi c’est grâce à mon ami Konan.
Le père sourit et conclut : ça va j’ai compris : je t’autorise à suivre de près les enquêtes de ton agent préféré ».
Houmidi59

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Houmidi59 - dans Sére policière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens