Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 01:48
Notre instituteur arabe était un homme déjà vieux à l'époque. Souvent, il nous racontait quelques étapes de la seconde guerre mondiale.Nous, on l'écoutait avec attention.Finalement, on avait beaucoup appris de lui.Au fait, grâce à monsieur Touil que j'ai toujours aimé l'histoire ; surtout celle du Maroc.
Il avait une certaine technique pour nous la raconter.Savez-vous qu'on n'avait pas besoin d'apprendre nos leçons chez nous?
Parce que tout simplement, tout en écoutant le récit magistral, on mémorisait tout!
Je me souviens qu'un jour monsieur Touil nous avait raconté une histoire très drôle .On avait beaucoup rigolé en ce temps là.
D'après mes souvenirs, c'était durant la crise de 1929, monsieur Touil avait l'âge de 12 ou 13 ans.Quand, cette crise est survenu, la plupart des gens avaient faim.Il n'y avait rien à manger.Aussi, pour compenser le manque de sucre, on buvait du café noir avec des dattes.
Notre instituteur ne mangeait pas à sa faim.Alors un jour, avec un de ses amis, ils s'approchèrent d'une ferme isolée.Il était environs deux heures de l'après-midi, l'heure de la sieste.Au fait, cette ferme appartenait à des colons français.
Donc, monsieur Touil et son ami escaladèrent le mur et les voilà dans la ferme.Heureusement pour eux, ce jour là, les chiens n'étaient pas là.D'après notre instituteur, on les a emmenés à la chasse de bonne heure et ils n'étaient pas encore entrés.C'était pour les deux voleurs une occasion à ne rater en aucun cas!
Monsieur Touil s'avança tout doucement en rampant vers le poulailler .Il avait l'intention de voler quelques œufs .Donc par l'une des fentes , ils pénétrèrent à l'intérieur.Soudain, les coqs sautèrent sur eux, tandis que les poules se mettaient de la fête , elles aussi.Il y eut un remue ménage.Notre pauvre instituteur finit par tomber dans une mare de
boue .L'enseignant était devenu méconnaissable qu'il aurait fait fuir même les chiens .Son compagnon, lui, une poule lui a laissé un souvenir sur sa tête .Bien sûr , vous avez deviné sa nature .
Finalement, ils ont rebroussé chemin vers un étang pour se laver .
Comme vous constatez, notre maitre était quelqu'un de modeste.Il nous traitait comme ses enfants.
Là, un autre souvenir me revient.Quand j'y pense, je me tords de rire.
Dans notre classe, il y avait deux élèves: un gros noir nommé Haddad et un maigre qui bégayait tout le temps qui s'appelait Tafza.Ils s'asseyaient toujours ensemble.
Un jour, nous étions entrain de copier une leçon d'histoire sur nos cahier.Soudain ,Tafza leva son doigt et sans attendre l'autorisation du maitre dit:
_" Me...me...me.me....me......
Aussitôt , monsieur Touil se retourna pour voir ce qui se passait .
Tous les élèves firent de même:
_Me...s.s...s...sieur......me..me...me..sieur...
Oui, répond ce dernier, qu'est-ce qu'il y a ?
_" Ha...ha...ha..dda...dda...ddad......
L'instituteur s'approcha de Tafza:
_" Qu'est-ce que tu veux ?
Alors, le bégayeur montra du doigt son compagnon et ajouta:
_" Ha...ha...ha...dda...dda...ddad....
_ Oui, dit une autre fois le maitre
Tafza continua son onomatopée:
_ Ha...ha..dda...dda...ddad...ta....ta...ta..
_" Quoi , s'interrogea le maitre
_...Ta...ta...ta...ta.......
_Du calme , mon petit , et dis moi ce qu'il y a !
Et toujours:
_" Ta...ta...ta..ch...ch...
_ Tache...quelle tache ?
Tafza reprit :
_" Ta...ta...ta..ch..ch......haaaaaaaaaaaaaaa!(1)
Toute la classe s'explosa de rire ; tandis que le gros noir qui croyait avoir fait une grosse erreur respira de plus belle.
Alors monsieur sourit un moment et s'adressa à Tafza:
_" Mon petit , tu m'as fait une de ces peurs.Je croyais que ton ami t'avait causé de gros problèmes
Et d'ajouter:
_" Regarde Haddad, il est tout rouge de confusion .
Puis, tout d'un coup , le maitre se boucha le nez , et lança au petit noiraud :
Oh, ça pue fort là! Qu'est-ce que t'as mangé ?
Haddad nous dévisagea tous avant de répondre:
_" Rien,missiou, (2) ,rien;seulement du bissara (3)
_ Combien de bol?
_ Je ne sais pas...mais peut-être 5 ou 6
_Sors vite et va directement aux toilettes et ne reviens qu'après avoir tout vidé!
Haddad se dirigea vers la porte sous les regards moqueurs des élèves; tandis que notre Tafza était toujours entrain de refaire sa phrase:
_Ta...ta...ta..tach...tach...tach..haaaaa
aa!

(1) en français ça veut dire:il a pété
(2) Haddad emploie ce mot en français
(3) un plat marocain à base de fèves ou de pois cassés ;une sorte de soupe marocaine


A suivre.....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens