Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 18:12



Episode VI : un nouveau meurtre sur les bras




Arrivé près de la villa, l’inspecteur Halabi constata qu’il y avait un grand attroupement de badauds. Il était obligé de se frayer un chemin pour pénétrer à l’intérieur. Heureusement pour lui : dans le jardin de la demeure, il n’y avait que les policiers et les hommes de l’autorité. En jetant un regard circulaire, il crut apercevoir l’une de ses connaissances. En effet, un homme habillé d’un imperméable si froissé qu’il ressemblait à l’inspecteur Colombo, vint vers sa direction. Ce dernier le héla amicalement :
_ « Vous êtes encore debout à cette heure là !
_ Tant que ceux qui nous pourrissent la vie rodent toujours dans les rues, rétorqua-t-il du tac au tac.
Et d’ajouter :
_ « Et vous, est-ce que vous souffrez d’insomnie ?
_ Pas du tout .D’ailleurs, j’étais au lit quand on m’a appelé pour m’annoncer ce meurtre.
Halabi lui serra la main et dit :
_ Quoiqu’il en soit c’est une heureuse occasion pour te revoir mon cher Abderrahim.
Puis : Tu veux bien éclairer ma lanterne et me donner un petit aperçu ? Comme je te connais : tu n’as pas manqué de faire tes premières constatations auprès du corps.
_ Bien sûr, répondit-il en haussant ses épaules pour faire savoir à son collègue que c’était un travail de débutant.
_ Voilà, ajouta-t-il, l’homme assassiné s’appelle Hicham Elouafi ; d’après sa pièce d’identité, c’est un agent immobilier .Age : environs quarante ans .Il n’est pas marié, sinon, il vit en solitaire.
_ Qu’est-ce qui vous le fait penser ?
_ L’appel qu’on a reçu vient de la maison .On suppose qu’il y avait quelqu’un avec lui au moment de l’assassinat.
_ C’est sûrement son meurtrier.
_ C’est probable, pensa l’inspecteur Abderrahim
_ En tout cas, fit remarquer Halabi, celui qui a téléphoné tient à ce que l’affaire du meurtre doit être dévoilée le plus tôt possible.
_ Alors à qui profite le crime ? S’interrogea le sosie de Colombo.
L’inspecteur Halabi réfléchit longuement et soupira avant de dire :
_ Malheureusement le seul qui puisse te répondre a déjà quitté les lieux.
_ Ne t’en fais pas : on le trouvera...tôt ou tard !
_ Tu as raison ! Bon, montons pour voir ça de plus près.
Ils s’apprêtaient à entrer dans le hall quand, ils aperçurent le médecin légiste en compagnie des hommes du laboratoire scientifique venir vers leur direction :
_ Ah, vous êtes là, lança le spécialiste des cadavres humains.
_ Comme vous mon cher !
Et d’ajouter :
_ Là ou il y a de la viande froide, j’y suis aussi.
A part ça, toubib, dites-moi ce que vous a raconté Hicham Elouafi !
Le médecin s’humecta le gosier de quelques toussotements ; puis il dévisagea l’assemblée.
_ D’accord, toubib, on attend avec impatience vos étonnantes révélations, ironisa l’inspecteur Abderrahim
Celui –ci le foudroya d’un regard qui ferait fuir un somnambule .Cependant, sur ses lèvres se dessinait un sourire narquois :
_ Eh bien, messieurs -dame, ce Hicham vient d’être poignardé dans le dos ; sa mort remonte à environs une heure .D’après son haleine, il a bu une grande quantité d’alcool et il a mangé un sandwich qui sent l’ail.
Et de conclure :
_ C’est tout pour le moment .Demain, avant midi, vous aurez le rapport complet d’autopsie de ce meurtre.
_ Dites-moi, docteur, intervint l’inspecteur Halabi .Et pour ce qui est de l’assassinat de madame Sedrati ?
_ Quelle femme ? Ah, oui : je m’en souviens.
Votre rapport sera prêt vers dix heures du matin .D’ailleurs, je vais retourner au labo pour terminer certaines expertises sur le cadavre.
Puis, il fit signe aux ambulanciers pour mettre le corps dans l’ambulance.
_ Attendez, s’il vous plait, juste une petite minute !
L’inspecteur Aïssam s’approcha du défunt et le découvrit.
Sur ce, il l’examina de plus près. Aussitôt, il sursauta :
_ Mais, c’est le visiteur de madame Sedrati !
Le médecin légiste accourut vers lui :
_ Comment le savez-vous ?
L’inspecteur Halabi jaillit de sa poche le morceau d’étoffe et le compara au costume de l’infortuné :
_ Regardez c’est le même tissu ; d’ailleurs, ça concorde avec cette partie de la poche.
_ En effet, approuva l’inspecteur Abderrahim .Alors, on dirait que ça se complique, non ?
Le médecin légiste haussa ses épaules :
_ Ce sont vos oignons, pas les miens ! lança-t-il en les quittant.
Aussitôt, l’ambulance quitta les lieux, sirènes toutes déclenchées et les hommes du labo montèrent à leur tour dans la fourgonnette qui était à quelques pas d’eux.
L’inspecteur Abderrahim ordonna à ses subordonnés de faire disperser l’attroupement des badauds .Aussitôt, on entendit ces derniers tonner à vive voix :
_ Allez, mesdames et messieurs, retournez vous coucher ! Il n’y a plus rien à voir.
Soudain, l’inspecteur Salhi accourut vers la fourgonnette .Il donna quelques coups sur la vitre pour éveiller l’attention du médecin .Celui-ci fit baisser la vitre juste quelques centimètres et apostropha son interlocuteur :
_ Qu’est-ce qu’il y a encore ? On dirait que vous venez de vous rappeler d’un détail important.
_ En effet, toubib .Tout à l’heure au début de votre conversation avec nous, vous avez dit messieurs et dame. Or, je n’ai vu aucune femme avec nous.
_ C’est vrai, s’étonna le chirurgien des morts
Et d’ajouter :
_ Et pourtant, j’avais l’impression qu’il y en avait une qui se comportait en vrai femmelette.
Puis la vitre fut à nouveau relevée.
C’était une judicieuse initiative du médecin ; parce que notre inspecteur s’enragea aussitôt et ne manqua pas d’insulter son interlocuteur par tous les noms connus et aussi ceux non répertoriés dans les dictionnaires.
_ Du calme mon doux poulet, l’amadoua amicalement l’inspecteur Halabi.
A part les macchabées et la viande froide, le médecin légiste ne peut dire que des sottises.
Allez, mon vieux, va te reposer ces quelques heures ; demain, une rude journée nous attend.

Partager cet article

Repost 0
Published by Houmidi59 - dans Sére policière
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Houmidi59
  • Le blog de Houmidi59
  • : Vous allez vivre de drôles d'aventures avec mon personnage unique en son genre : Jelloul . Vous ferez connaissances aussi avec d'autres opersonnages ,comme Abbas le cinglé, Kabbour, Hamdane etc....
  • Contact

Profil

  • Houmidi59
  • Je suis enseignant .
J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers.
Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis
  • Je suis enseignant . J'aime lire et écrire des nouvelles, de la poésies , et des articles divers. Je suis marocain ,de nature simple sans aucun complexe.J'aime tout le monde .Aussi, mon but est d'avoir le plus grand nombre possible d'amis

Texte Libre

Module Calendrier

Archives

Liens